Olympique Strasbourg : site officiel du club de foot de STRASBOURG - footeo

Fortunes diverses

4 mars 2012 - 20:37

Coupe d'Alsace - 6ème Tour Olympique Strasbourg 3 - 0 Avenir ASI

Les héros alsaciens de la Coupe de France n'ont pas eu la même réussite aujourd'hui en Coupe régionale. Si l'AS Neudorf de Joffrey Clément (en rouge sur la photo) a créé l'exploit face à la JS Koenishoffen (3-1), c'est une ASI Avenir décimée qui s'est inclinée 3-0 sur le terrain de l'Olympique Strasbourg.

 

A Neudorf, créer l'exploit est une vieille habitude. Presque une seconde nature. Après avoir atteint le 6e tour de la Coupe de France à l'automne dernier, les protégés de Patrick Mundschau, en tête de leur groupe de D1, ont obtenu leur ticket pour les 16e de finale de la Coupe d'Alsace, en battant la JS Koenishoffen (PE) sur le score de 3-1. Menant 1-0 à la mi-temps sur un but d'Infantes (20e), les Neudorfois ne se sont pas laissés impressionner par l'égalisation de Jebli sur coup franc (54e). Exploitant le contre à merveille, les Rouges reprenait l'avantage 5 minutes plus tard grâce à un penalty transformé par Testud. Puis Infantes, parti à la limite du hors-jeu, gagnait son face-à-face devant El Fanni et corsait l'addition en faveur des locaux (65e).

« C'était un bon match de Promotion, entre une équipe leader en D1 et une autre relégable en PE. On avait un plan de jeu que l'on a parfaitement respecté », soulignait le capitaine neudorfois Joël Stemmer, à l'issue de la rencontre. Pour l'entraîneur Patrick Mundschau, cette qualification est le symbole de la nouvelle dimension qu'a pris son équipe depuis ce 6e tour de Coupe de France : « On a beaucoup appris, notamment dans la gestion des temps forts de l'adversaire. Cette après-midi, nous avons été sereins tout au long de la partie et c'est ce qui a fait la différence ».

Du côté de l'ASI Avenir (PE) en revanche, l'ambiance est loin d'être au beau fixe. Sur le terrain bosselé d'un stade Exes d'un autre âge, les joueurs de Vincent Berger ont chuté lourdement face à un Olympique Strasbourg (PE) plus solide physiquement (3-0). Grâce à des buts d'Altin (47e), de Yerlikaya (57e) et d'Aybemir (75e), les Strasbourgeois éliminent une équipe de l'Avenir en plein doute, minée par les blessures - 7 joueurs majeurs manquaient à l'appel cette après-midi, et seulement 11 noms avaient été couchés sur la feuille de match. Bien loin du 7e tour  historique disputé par les partenaires de Saemann contre le mythique Stade de Reims (L2) en novembre dernier. Une défaite qui inquiète Vincent Berger : « Je ne pensais pas me qualifier mais perdre 3-0, c'est dur moralement. Les gars commencent à douter. On a perdu tous nos matchs de préparation et physiquement, on se fait bouffer ». Autant dire que l'avenir semble s'assombrir du côté des Bleus de l'ASI.

 

Source : LAFA.fff.fr par Victor Bellaud

Commentaires

 COMMUNAUTÉ

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Joueurs
  • 1 Supporter